Gregory Crewdson

Décors dignes des films les plus noirs qui sont tournés  dans le Maine ou bien l’Oregon, équipe complète pour l’installation de la mise en scène, travail léché et inquiétant…
Gregory Crewdson sait y faire quand il s’agit de solliciter l’imagination…

Ce photographe américain de 48 ans éprouve une sorte de fascination pour la face cachée du rêve américain, son envers de médaille white trash nourrie aux fast foods et productions hollywoodiennes tentant vainement de cacher la réalité d’un quotidien trop réel… Ce n’est pas sans rappeler la vision d’un Hubert Selby ou bien d’un Denis Johnson si le parallèle avec la littérature devait être fait…

Ce qui est surprenant également, ce sont les moyens mis en œuvre pour la prise d’une seule photographie. Pléthore de techniciens, décorateurs… Une équipe de cinéma au complet…
C’est un style, une façon de travailler qui n’a pour but que de reproduire et d’extraire du cerveau de Crewdson ses amours de démons intérieurs.

Galerie plus biographie par ici.

Merci à Mike pour la découverte au travers du livre Gregory Crewdson.

Asako Narahashi

Asako Narahashi

Je vous recommande vivement de découvrir la photographe japonaise Asako Narahashi.
Notamment sa série de photos la plus connue, « half awake and half asleep in the water » qui est bouleversante de poésie et de rêve…

J’ai eu l’occasion de la découvrir lors de l’exposition consacrée à Martin Parr au Jeu de Paume et ce fut le coup de cœur.

Allez sur son site internet pour découvrir son travail…

asako-narahashi

Bruxelles mars 2010

Kyuss et QOTSA, split CD et songs from amsterdam

Ce week-end j’étais à Bruxelles et je suis repassé chez Veals & Geeks faire mes emplettes.

Je suis ressorti avec le vinyle du split cd de Kyuss/Queens Of The Stone Age et un autre des QOTSA « Songs From Amsterdam« .
Le split cd on ne le présente plus…
Les sessions d’Amsterdam sont cools. On y retrouve des versions studios de « Gonna Leave You » en espagnol par exemple ou de titres plus rares comme « You’re So Vague ».
Pour les live il y a « You Think I Ain’t Worth a Dollar But I Feel Like a Millionaire » qui est intéressante.
Le reste est bien mais j’ai entendu plus excitant comme live des QOTSA (notamment leur autre bootleg enregistré à Amsterdam dont je vous avais déjà parlé ici).

Sinon j’ai passé encore une fois un très bon week-end à Bruxelles, j’adore cette ville.
Pour plus de photos, cliquez sur celle de mes vinyles 😉

Vernissage exposition Claire Adelfang

galerie du jour exposition Agnes B

Claire est une amie qui fait de la photographie.

Elle fait des photos vraiment intéressantes.
Je ne dis pas ça parce que je la connais, sinon je parlerais tout le temps de mes potes sur ce blog (une pelleté d’entre eux font de la photo, qui n’en fait pas de toute façon aujourd’hui ? Même moi j’adore ça et shoot de temps en temps).

Je parle de Claire parce qu’elle a ce petit plus qui fait qu’on bloque devant sa photo et que quelque chose se passe en vous.
Il y a cette poésie dont je vous parlais chez Tim Barber.
D’ailleurs je verrais bien une galerie de ses photos hébergée sur Tiny Vices.

Elle participe à deux expositions, une chez Agnès B. (d’ailleurs il y a Ryan Mcginley qui sera exposé aussi ! Pote de Dash Snow, Tim Barber…) du 19 novembre 2009 au 31 décembre 2009 et une à la galerie Floralee du 24 novembre 2009 au 16 janvier 2010 (le vernissage a lieu le samedi 21 novembre de 17h à 21h).
Allez y faire un tour, il y a d’autres artistes à découvrir également qui sont tout aussi talentueux.

Tim Barber

Tim-Barber

Je viens de recevoir un mail de Tim Barber m’annonçant la mise en ligne de son site internet officiel en tant que photographe.

Vous me direz qu’il en avait déjà un, mais Tiny Vices était plus le fruit d’une démarche collective.

Tim Barber nous présente ici son travail de photographe, son travail qui lui permet aujourd’hui de vivre.

Cet homme sait capter le beau dans absolument tout. C’est incroyable…

Je vous invite à vous rendre de ce pas sur son site et admirer son travail pour la mode, ses portraits ainsi que sa partie « personnelle » qui n’est autre qu’un reportage lyrique et intemporel.

Tiny Vices

Tim Barber Photographie

En allant faire un tour tout à l’heure sur Tiny Vices, cela m’a étonné de ne pas en avoir encore parlé sur KentGarage.

Le concept est simple,  le « chef » du site/bande s’appelle Tim Barber, il est lui même photographe et a ouvert ce fameux site qu’est Tiny Vices dans le but de partager les photographies de ses potes, les siennes mais également celles que lui envoient les photographes passant par là.

Il y a comme une ligne de conduite générale qui ressort de toutes ces photographies proposées sous forme de mini-galeries, de l’argentique évidemment, beaucoup de « vintage », de la poésie par la nature, du road trip, du trash (Dash Snow), des portraits…
Si j’aime ce site c’est parce qu’il est très rock’n’roll et authentique.

De temps en temps Barber organise des expositions (notamment une que j’ai eu le plaisir d’aller voir chez Colette à Paris) mettant en avant une sélection de photos que l’on retrouve sur le site.

Pour ceux qui détestent l’aseptisé et recherchent la vie telle que l’on veut l’imaginer, la voir, le mieux c’est déjà de commencer par se rendre sur le site Tiny Vices